Info

Qui parmi nous, ne les connaît pas, ces douleurs de dos si désagréables, qui sont soi-disant le résultat du surmenage, des problèmes de croissance, de vieillesse ou de « courant d’air ». La plupart du temps on veut nous faire croire, qu’on ne peut y remédier qu’avec des médicaments, des injections ou parfois même une intervention chirurgicale.

Ne surtout pas bouger avec des douleurs de dos, se ménager, quand ça tire et démange, c’est ce qu’on nous a appri depuis toujours. Surtout pas de traitement de la colonne vertébrale, c’est ce qu’on nous a appris presque dans tous les cours de massage.

Ce qui est bien vrai après un accident, puisqu’ il faut clarifier le genre de dégat en tout premier ; mais en cas de douleurs causées par des vertèbres déplacées, nous ne devons pas simplement nous « ménager », mais surtout essayer de trouver d’où provient la cause de nos douleurs afin de pouvoir y remédier.

Il va de soi que l’on doit traîter chaque cas avec prudence. Avec beaucoup de sensibilité
et d’exercice, il est tout à fait possible de trouver des vertèbres bloquées et de les replacer, en pratiquant la technique appropriée, dans leur position d’origine. Evidemment cette méthode ne peut pas garantir une guérison ou une disparition complète des douleurs, par contre la plupart de mes patients, des soi-disant « cas désespérés », ont pu rentrer étant libérés de leurs douleurs aprés quelques séances déjà.

Grâce à la méthode « Dorn », il est possible d’aider quiconque ayant des douleurs de tous genres, maux de tête, de la migraine, un bras de « tennis » ou des picotements dans les doigts, des douleurs en conséquence d’un « coup de lapin », des douleurs de hanches, de genoux ou d’épaules, avec une sciatique ou un lumbago, et cela d’une façon durable, nécessitant ni de produits chimiques, ni d’intervention chirurgicale.

Selon description ci-dessous, la méthode « Dorn » est une procédure de la naturopathie, laquelle n’est pas reconnue par la médecine scolaire. Elle a été développée dans les années septante par Dieter Dorn et provient de l’ancienne méthode du « redressement ». Les dits « redresseurs » existent depuis toujours déjà dans les zones rurales du monde entier. Le développement et la propagation de cette méthode – pratiquée dans toute l’Europe – sont dus à Dieter Dorn.

Les concepts de base sont les mêmes dans tous les traitements, bien que chaque thérapeute varie son mode de traitement en l’enrichissant avec ses connaissances et ses propres talents et fait ainsi progresser et donner vie à cette méthode.